Bon, disclaimer :  je ne suis pas un grand fan des tests de produits, en général. 
Que je vous explique : Quand j'ai besoin d'un produit spécifique, je me renseigne pendant environ 8 mois. Je n'achète que quand je suis quasiment sur de moi. Je ne change que très peu de marque, j'utilise les T-shirts accumulés lors des courses, et mes seuls investissements réguliers sont sur les chaussures, pour lesquelles je suis d'un conservatisme presque absolu. Du coup, j'estime avoir peu à apporter par des tests, et d'ailleurs je ne sais pas par quel bout les attraper. pour moi, un produit doit se faire "oublier" au profit de sa fonction. 
Néanmoins, à toute règle son exception, je peux parfois me laisser convaincre de tester des trucs. Ce dont je. 


Je suis un utilisateur satisfait et heureux du sac à dos Karkoa 40. J'ai été, chose très rare, un early adopter, car je cherchais depuis longtemps un sac capable de m'accompagner sur une journée de travail, avec un séance de sport le midi. Mon équation est très simple : Je trimbale pour le boulot un petit laptop, un cahier et quelque stylos. Je pense en cela être dans la norme. 
J'ai la chance d'avoir des équipements pour faire du sport, à savoir, principalement, une douche, ce qui m'évite de me faire détester par mes collègues au retour d'une séance de piste (OK, la serviette qui sèche dans le bureau, c'est pas cool, mais toujours moins pire que le mec qui se douchera demain). Il me faut donc transporter presque au quotidien : Quelques affaires professionnelles, un peu d'eau, une paire de running (qui puent magnifiques), un short, un t-shirt, des chaussettes (propres, le matin, moins le soir), un serviette (mmm, l'odeur de la serviette mouillée quand tu prends ton carnet en réunion), du gel douche (la classe, quand ça coule sur ton cahier), un déo (je me demande encore pourquoi, je sens la rose après une séance, selon mes proches). Plus le bordel habituel  : Clés, porte-feuille, papiers, navigo, barrette à cheveux de mes filles, compote à moitié finie, caillou-trop-beau-blanc-gris-qui-brille-pour-ma-collection, etc. 

Avant, j'utilisais donc un sac de sport + une sacoche de boulot. Çà rendait le service, mais j'étais chargé comme un bourricot dans le RER. puis impossible de se déplacer en vélo ainsi. Puis les chaussures humides sur les affaires propres, bof. Puis stocker sa chemise pour la réunion-trop-méga-importante-de-juste-apres-le-sport au milieu, au choix, du gel douche mal refermé ou bien des dossiers-top-importants, c'était pas top. J'ai donc acheté, dès sa sortie ou presque, le sac sus-cité. Et je l'utilise depuis près d'un an avec un grand plaisir. Mais. Il est vraiment trop gros. Pour une journée de boulot, tu as l'impression de partir en rando dans l’Himalaya.
Donc, quand Karkoa a annoncé son modèle 25 et fait savoir qu'ils cherchaient des testeurs, j'ai candidaté. Et depuis le 15 juillet, j'ai donc eu le plaisir d'emmener mon Karkoa 25 : En corse en vacances, à Toulon, à la montagne, 2 mois au boulot sur une prépa Paris-Versailles, en vélo, dans inénarrable RER C. Et la mon test va être très simple : Il est presque parfait. 


Contenance : Je peux y caler mes affaires de boulot, de sport, une petite bouteille, et tout mon bazar. les chaussures, bien à l'écart dans leur compartiment dédié, et bien qu'en 43 fillette, y rentrent parfaitement. Le midi, je peux sereinement y caler ma chemise propre et mes chaussures de villes durant l'effort. En réunion, je n'ai pas honte de l'ouvrir pour prendre mon cahier, les affaires de sport étant bien cloisonnées dans leur sac dédié, le cahier retenu par le petit filet immédiatement accessible. Petit bémol, j'aurais apprécié un compartiment séparé, comme sur le 40, pour les pochettes ou le laptop. Mais ce serait au prix de l’encombrement. Le compromis est idéal.

Qualité : Génial. Les fermetures ne bronchent pas, même en légère surcharge. Le sac, bien qu'avec un indéniable côté sport, fait très pro, bien fini. Les pochettes sont super pratiques, dont une étanche pour les gels douche, déo, parfum, EPO, etc.
Taille : Idéale, le sac se porte sur le dos et se fait oublier, dans les transports comme à vélo. 

Confort : Bien qu'évacuant correctement la transpiration, et disposant de bretelles confortables, ce n'est cependant pas un sac de rando. Je l'ai porté sur des marches d'une journée sans trop de soucis, mais dès qu'il est chargé il se fait sentir. On a donc affaire à un sac plutôt urbain et à utiliser de manière pas trop prolongée. Ce qui répond parfaitement à son cahier des charges. 
En synthèse : Un sac très agréable à utiliser, qui réconcilie avec le sport en journée. Un vrai achat à conseiller. Si le karkoa 40 est à réserver aux utilisateurs intensifs qui ne craignent pas d'afficher qu'ils font du psort, le modèle 25 litres est beaucoup plus discret et utilisable au quotidien, même si on ne fait pas de sport ;-)
Quelques photos perso pour une idée de l'utilisation :