Bon, on avait pas dit que c'était le début de la récup là ? Visiblement j'ai confondu... Car cette semaine 5 ne sera pas vraiment de tout repos. 
En route !

Lundi : 50 minutes d'endurance fondamentale. Encore une chouette ballade sur ce qui est devenu mon terrain de jeu favori, les berges de Seine et les Tuileries. Bonne récupération, en restant bien lent. 50 minutes, 9.2 km.

Mardi : Attention grosse séance : Après un échauffement de 30 minutes, 20x400m (avec un temps de récupération très raisonnable de 1'45). les premiers passent autour de 1'40, pour finir à 1'25 sur les dernières séries. Une belle séance qui travaille le mental tout autant que le physique, et que je finis très satisfait : Pas de baisse de régime au changement de filière, c'est positif. 1h48, 23.23 km.



Mercredi : Une heure d'endurance pour la récupération. Pas grand chose à signaler. 1h, 11.01 km.

Jeudi :  Repos

Vendredi : Dernière "grosse" séance, avec de l'allure au menu : 2x30'. Je décide de prendre une partie du parcours du marathon, mauvais vhoix car c'est rempli de touristes, ce qui empêche d'avoir une allure stable sur la Première série. La deuxième se passe beaucoup mieux et valide définitivement l'allure cible : ce sera 4'25, voire très légérement moins en première moitié de course. Objectif 3h10 consolidé. 1h39, 21.23 km.

Samedi : 1H30 d'endurance pour finir le boulot. Promenade tranquille dans le bois de Boulogne, en restant très très prudent sur l'allure (moins de 5'25 au kilomètre) pour ne pas engendrer de fatigue inutile.  1h30, 16.43 km.

Bilan : Le boulot est fait. Avec déjà 400 kilomètres au compteur, sur 24 sorties, en 5 semaines. Une préparation très courte, on l'a dit, très intense. On est sur un équilibre permanent entre l'accumulation de kilomètres, l'intensité et les phases de récupération. Cette semaine 5 aura permis de consolider tout ça, de maintenir un volume intéressant (80 kilomètres) tout en diminuant l'intensité pour commencer à faire du jus.  



Il reste à gérer la dernière semaine, avec au menu beaucoup de récupération, du sommeil, une nutrition sans surprise. Et dimanche..... une nouvelle aventure.