Semaine 3, "petite semaine" axée sur des sorties qualitatives.
Semaine "Charnière", où les choses devraient tomber en place, avec le 5000 à AS42 le mercredi et une belle sortie longue le dimanche.

Lundi : après les 3 sorties consécutives en fin de semaine 2, on attaque par 1h d'endurance active qui se finit par 20 minutes autour de l'AS42. Ca se passe plutôt pas mal, mais je sens que le jour du repos à venir ne sera pas superflu. 1h, 12.25 km.

Mardi : Repos

Mercredi : Le fameux 5000 à allure marathon, que l'on trouve dans beaucoup de plans. Eric m'a proposé de le faire en accélération progressive et au cardio : 1000m à 81/82% FCM, 2000m à 83%, 2000m à 85%. Tout allait bien jusqu'au 3000, mais ma ceinture cardio a déliré à partir de là, je me suis complètement déconcentré et je suis monté dans le rouge au lieu de gérer l'allure. Super frustrant pour une séance censée rassurer et figer l'allure marathon, à cardio maitrisé. 1h04, 13.23 km.

Vendredi : Retour du boulot en courant avec un gros sac, puis 10x600 sur la piste voisine, et retour maison. Le niveau de pollution important, la chaleur, en font une séance particulièrement pénible mais qui se passe plutôt bien. Quelques tours dans le rouge mais sans plus, à des allures raisonnables. Par contre le retour au calme n'est pas serein, avec peine à descendre le cardio. 1h18, 15.44 km.

Samedi : Repos

Dimanche : Chouette sortie longue dans Paris, avec au programme 3x20' à AS42 (cible 4'25 au kilo à ce stade). Excellentes sensations, cardio maitrisé dans les phases d'allure. La séance qui fait du bien à la fin de cette semaine houleuse. 2h15, 27.5 km


Bilan : Semaine normalement dédiée à emmagasiner la confiance, figer l'allure; je reste avec des interrogations. Si la sortie longue de dimanche m'a quelque peu rassuré, je ne suis toujours pas certain de maitriser l'allure cible de 4'25 pour un objectif 3h10. Je paye certainement l'enchainement depuis 1 an, et j'ai du mal à me libérer comme ça avait été le cas lors de la préparation de Nice-Cannes. Pas de blessure, pas de douleur, pas de fatigue excessive, mais une récupérations non optimale et un cardio qui fait le yoyo. J'espère quelques réponses avec le Yasso de la semaine prochaine...