Avant de vous narrer mes aventures de ce dimanche 10 novembre, voici le compte rendu de la huitième et dernière semaine de préparation. Ce sera court.

Lundi : 50 minutes en endurance avec, pour mémoriser, 5 fois 2 minutes à l'allure marathon. 47', 9 km

Mardi : Repos

Mercredi : 30 minutes de footing, puis 3 fois 1000m sur la piste à l'allure marathon et 15' de récup. Un séance pas des plus rassurantes puisque le cardio monte un peu trop haut, mais je m'étais beaucoup couvert (ben oui, pas spécialement envie de débarquer à Cannes avec une angine). 57', 11 km.

Jeudi : Déjeuner de mise au point avec le coach. Le soir, train pour Toulon. Début du Malto. Wow, la pression monte :-)

Vendredi : Bon gros repos, Malto, pâtes, revue du parcours, 28 vérifications de la météo, le vent se confirme. Combat à prévoir.

Samedi : Encore du repos, départ en voiture pour Nice avec Elodie, récupération du dossard, dîner chez des potes. Encore des pâtes bien sur, mais avec un peu de sauce, quelques biscuits apéro, un couchage un peu tardif... Qui sait, cela aura peut-être une influence... :-)

Dimanche : 3 fois rien, 42.195 kilomètres le long de la côte. Spoiler, en moins de 3h15. La suite au prochain billet :-)

Bilan : Un semaine à faire du jus, à mémoriser l'allure et à rentrer dans la course. J'ai supprimé la dernière séance, car contrairement à mon premier marathon, je ne ressens pas le besoin d'aller me rassurer. Je suis aussi prêt qu'on peut l'être. LE reste sera entre ce marathon et moi. A bientôt :-)