Ti-Tom, Yet Another Running Guy

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 3 février 2014

2014, ça part de là.

Voila, je voulais vous souhaiter à tous une excellente année 2014. Pleine de petits et grands bonheurs, de joie, de sourires et de fêtes. Pleine de succès aussi, si possible, en course à pieds comme ailleurs. 
Alors comme je suis un type organisé et toujours à l'heure, je n'ai pas attendu la dernière limite pour vous souhaiter tout ça. Pas le genre de la maison d'envoyer ses vœux le 31 janvier, à l'arrache, cachet de la poste faisant foi. Non, ici, on assume, on fait ça le 3 février. Après la chandeleur. Voila.

2014 ne pouvait pas mieux commencer pour moi. A la recherche du chrono perdu, de la mythique barre des 40' au 10 kilomètres, je ne voulais pas m'encombrer l’esprit avec ça cette année. 
J'ai donc demandé à mon ami Eric de @votremarathon de me concocter de quoi gagner la minute qui me manque, le tout en 4 semaines s'il vous plait. Objectif clair : Tomber la barre à Vincennes et passer à la prépa marathon pour Paris.
Moi qui n'aime pas particulièrement travailler la vitesse, je n'ai pas été déçu du voyage. No pain, no gain. 



4 semaine de boulot intensif donc, pour une reprise de l'année en pleine forme. Bon certaines séances ont eu lieu dans des conditions pas faciles, car en cette période il faut bien célébrer la nouvelle année ! (comme cette S3E2, perpétrée suite à un maxi combo Welsh/Tripel Karmeliet, typiquement Lillois et particulièrement diététique, hein, @daddythebeat  ? )


Bon, finalement, à part cette séance peu optimale et une autre que j'ai laissé tombée, j'ai été plutôt assidu. 
Et on peut dire que ça a payé puisque dimanche à Vincennes j'ai non seulement tordu mon précédent RP, passé la barre des 40', mais en plus j'ai pris une belle marge en finissant en 39'22" et avec de super sensations ! 



Je peux désormais me tourner sereinement vers le prochain objectif, qui n'est autre que le Marathon de Paris le 6 Avril. Je déterminerais mon chrono cible à l'issue d'un test de Cooper cette semaine.  
Si tout va bien, et avec mon assiduité légendaire, je ferais un bref CR de ces foulées de Vincennes dans la semaine, avant de partager avec vous ces 8 semaines de préparation au Marathon. 
Excellente année à tous, et puisque c'est aussi le nouvel an Chinois, bonne année du cheval. Des pur-sangs arabes de préférence, rapides et racés, à la conquête des chronos les plus fous. 

mercredi 20 novembre 2013

Le Pari



Tout a commencé, comme souvent sur Twitter. Je ne sais qui a lancé un hashtag sympatique, #SiLaFranceSeQualifie. Ca a volé très haut pendant quelques minutes, jusqu'à ce qu'un runner s'empare du sujet. Un du genre qui n'a peur de rien.

Il n'en fallait pas plus pour que quelques énervés embrayent. Voila Luc, Eric, Emile, Clément embarqués dans l'aventure. Ca ne semble pas très risqué à vrai dire. Mais je préfère assurer, c'est que je suis en récup moi. 


J'interroge donc Frank, le type adorable qui fait le ménage dans mon bureau. Frank, il a joué 20 ans au rugby, et comme il dit lui même "J'étais petit, alors ils m'ont mis talonneur. Le problème, talonneur, c'est que tu peux pas te défendre avec les mains. Alors j'ai chargé". Mais Frank est aussi incollable en foot qu'en rugby.

- Dis-voir Frank, l'équipe de France elle av se qualifier pour le mondial ?
- Aucune chance. Equipe de bras cassés qui voudraient aller au Brésil juste pour se taper des put...
- Heu oui, Frank, attention, tu parles en public là. 
- Ouais, donc, eux, marquer 3 buts ? Et moi je passe une agrég de maths tu vois. Pas moyen. Pas un match à enjeu gagné depuis 3 ans. 

Fort de cette analyse de haut vol, j'y vais donc de mon commentaire : OK pour le semi à 5H du mat, haha, peur de rien, lol, mdr. 


Et voila comment je me suis retrouvé à regarder ce match de foot. A halluciner devant ces deux buts en première mi-temps. A préparer, résigné, mes affaires à la mi-temps, sous le regard atterré d'Elo. "non mais tu vas pas le faire ?" - "ben, heu, j'ai parié quoi. Une reprise en douceur".

La deuxième mi-temps, on sait tous ce qui se passa. Frank, si tu me lis, je ne te dis pas merci. 

Rancart filé à l'arrache à Eric, Luc pour une raison inexplicable bénéficie d'un passe-droit et partira plus tard. Dodo. 


Autant dire que le réveil a piqué. Fort.
Le départ dans les rues désertes est assez plaisant. Je me dirige vers le bois de Boulogne (quoi de mieux pour fêter le Brésil ?)


Finalement, j'ai retrouvé Eric avec déjà quelques kilomètres au compteur. On s'est fait un bon tour du bois en  faisant détaler des centaines de lapins mais sans croiser grand monde. C'est pas désagréable ce silence et ces repères modifiés. Premiers pas vers le trail ? En tout cas, j'ai apprécié l'éclairage offert par la NAO d'Eric car ma lampe était faiblarde. il va falloir que j'investisse si je veux vraiment courir en nocturne...
Et un bon moment passé à échanger, des courses bien sur, bâtir un plan de prépa marathon en 10', tirer des plans sur les comètes. Et aussi des échéances familiales qui approchent :-)
Vers 6h50, j'ai du rentrer car il y a du monde à préparer à la maison. Et au final il me manquera un petit kilomètre pour boucler un semi. C'est l'intention qui compte ;-)

Bon, c'était un pari assez stupide, je veux bien le reconnaitre. Mais avouez que ça aurait pu être pire : Les journalistes de canal avaient eux aussi pris des paris saugrenus : 



Tandis que la miss météo avait promis de la présenter à Poil.
Paris tenu avec une pirouette : 

Avant de remplir son contrat pour de bon : 


(Tous les screens de canal courtesy of @Saintmtex)

On a donc échappé au pire, sachant que certains risquent de passer d'encore plus mauvais moment grâce à la victoire de nos bleus : 


Une plutôt bonne affaire donc, pas la reprise idéale mais avec des compensations. Bravo les bleus. 
Quant à Daddy, il l'a fait et c'est à lire ici : http://daddythebeat.fr/le-pari-stupide/
C'était bien la moindre des choses.

#SiLaFranceGagneLaCoupeDumonde je....